LE RAIDBOCQ,
UN CLUB AU COEUR DE LA PROVINCE DE NAMUR
Slider
RAID BOCQ

Nature, respect, dépassement de soi et organisation(s)

Voilà, en quatre mots, les principes que nos inculquons à nos (jeunes) membres et sur lesquels notre ASBL, Raid Bocq, prend elle-même appui pour aller toujours plus loin et les entraîner dans son sillage.

Si nos athlètes ont des fourmis dans les jambes, nous, leurs responsables, ce sont nos esprits que ces petits insectes titillent.

Bruno Lucca, Président

Notre ASBL Raid Bocq trouve sa source dans la passion entre le VTT et la nature, plus précisément la vallée de la Meuse, entre Namur et Dinant. Depuis ses premiers coups de pédales, en 2014, l’association n’a de cesse de la parcourir, de la faire parcourir plus exactement, au travers de divers organisations. Entre tours de roue et détours, elle débusque et trace elle-même ses circuits au cœur des sous-bois inexplorés, ou à tout le moins qu’on n’explorerait pas sinon.

Mais ce n’est pas parce que nous dessinons des circuits que Raid Bocq tourne en rond : ce serait un comble pour des amoureux du VTT et de la nature de s’enfermer, fût-ce dans des habitudes bien éprouvées, telle notre organisation annuelle, le RaidBocq, une invitation à la randonnée et des tronçons chronométrés qui réunissent désormais plus de 1.000 bikers au départ de Anhée!

Et ce n’est pas non plus parce que nous alimentons cette volonté d’élargir nos horizons que nous nous égarons. Nos deux « Academys » hebdomadaires pour les plus jeunes (une petite centaine désormais) et pour les compétiteurs de notre « Team », depuis nos sites de Malonne, Arbre et Godinne, ou encore nos stages y compris à l’étranger où nos jeunes peuvent voir les « cracks » à l’œuvre, constituent encore et toujours nos rendez-vous privilégiés. Le « coeur-business » de notre ASBL.

Quoi que nous mettions sur pied, nous le déclinons toujours en 7 lettres : respect. Pour la nature avant tout, elle qui se met toujours sur son 31 pour nous accueillir. Pour le vélo aussi, outil indispensable pour l’arpenter par monts et par vaux. Respect, enfin, pour les autres bikers: une fois descendu de sa machine, qu’on s’est battus bec et ongles, il ne faut jamais oublier qu’on partage la même passion.

Ce qui ne signifie pas qu’il ne faut pas se surpasser pour dépasser ses adversaires en course.

Comme vous pouvez le lire, Raid Bocq mouille son maillot, mais il a aussi envie de le montrer même au-delà de son environnement proche, voire au-delà du seul VTT.

En l’occurrence, c’est notre ancien parrain des Championnats d’Europe 2018 d’Anhée, Sébastien Carabin, qui a aiguisé notre curiosité et notre ambition. Éminent Élite en marathon de mountain bike (MTB Marathon) et régulier des courses UCI (la fédération internationale de cyclisme), où il a déjà obtenu des podiums, notamment derrière le futur champion du monde de la spécialité, le Colombien Paez, l’Andrimontois s’est découvert du talent pour la course à pied.

Fort de cette révélation et conforté par ses excellents résultats aux X-Terra (triathlon en nature) de Namur et Malte, Sébastien a décidé de se préparer plus spécifiquement pour ce triple effort. Son excellence, son ouverture d’esprit, son envergure internationale, mais surtout ses qualités humaines incarnent en tout et pour tout notre projet, avec, en plus cette visibilité internationale potentielle qui nous permettrait d’encore franchir un cap supplémentaire.

Ce défi permanent, l’ASBL se l’impose aussi. Ainsi, en 2018, nous avons accepté l’organisation des championnats d’Europe pour sourds et malentendants. Il ne s’agissait plus de « simplement » tracer un circuit et gérer une activité d’un jour. Il s’agissait aussi d’héberger et de véhiculer plus de 100 athlètes internationaux pendant une semaine. Une gageure pour notre petite structure que nous avons transformée en succès à en croire les retours positifs des délégations.

A l’image des possibilités de circuits dans notre si belle région, si variée dans son relief selon qu’on donne un coup de guidon à droite ou à gauche, les idées et initiatives foisonnent aussi dans nos têtes. Et les rencontres, au gré de nos sorties, nous amènent aussi sur d’autres sentiers.

École de vie que nous tâchons d’enseigner par le biais de notre philosophie et peut-être école tout court, au sens le plus commun. Nous discutons en effet d’un projet avec le Collège de Godinne pour l’ouverture, au sein de l’établissement, d’une section sport études.

Nous ne savons que trop bien que si on arrête de pédaler, on tombe, merci, dès lors, de nous souffler dans le dos pour éviter ce périlleux surplace !

 
Adeps
Amaruk
Annoye
Bill bike
FCWB
Gauloise
Pellets
Unitrac
Wilink
 
X